Différentes applications de thermothérapie

traitements du bien-être

Bienfaits et applications de la chaleur

L’association de la thermothérapie et des boues appelées péloïdes, ses applications et autres techniques utilisées pour chauffer la partie à traiter : le sable chaud, la vapeur d’eau, l’air sec ou encore les infrarouges.

Les péloïdes

Les péloïdes sont des agents physiques semi- liquides.

Il s’agit de produits formés par un mélange d’eau minérale, eau de mer ou eau de lac salé avec des substances organiques ou inorganiques résultant de processus biologiques et géologiques, et qui sont utilisés comme agents thérapeutiques pour des traitements locaux ou généraux.

Les péloïdes se forment à partir du dépôt de l’eau, on les laisse macérer ou mûrir, en les stockant pendant plusieurs mois jusqu’à ce qu’ils soient transformés en agents thérapeutiques par l’action de l’eau minière-médicinale.

Les péloïdes en tant qu’agent thérapeutique sont utilisés à une température élevée et, en général, conservent cette température pendant longtemps.

Parmi les péloïdes on trouve :

Boues :

Elles sont formées par un composant solide argileux et un autre liquide qui est généralement de l’eau de type sulfatée, sulfurée et chlorurée.

La terre glaise :

Le composant solide est l’argile, la silice ou les chaux et le composant liquide est l’eau mer ou d’un lac salé. Les éléments doivent être mélangés avant utilisation.

La tourbe :

Le composant solide est formé par des résidus végétaux de différente concentration et l’argile qui peut constituer 40% du total du mélange, le composant liquide est l’eau naturelle ou de la mer. La tourbe doit être stérilisée avant son utilisation.

Le plancton :

Le composant solide est organique (algues) et le composant liquide est l’eau sulfurée. Le plancton est de couleur jaune- verdâtre et sa consistance est gélatineuse.

Les applications de la thermothérapie

Elles peuvent être locales ou générales.

La température se situe généralement entre 38 et 45º C et la durée entre 15 et 20 minutes.

Sable :

Agent physique solide. Il est appliqué normalement comme bain général, le patient est recouvert de sable chaud à une température entre 40 et 45º C, la tête ne doit pas être couverte et la durée de l’application ne doit pas dépasser les 30 minutes.

Ce bain de sable va entraîner une grande transpiration.

Enveloppes sèches :

Agent physique solide. On utilise des feuilles ou des couvertures chaudes, pour une application locale ou générale directement sur la peau et le temps de durée peut être long.

Thermophores :

Il s’agit de l’ensemble des corps solides qui sont préalablement chauffés et utilisés à des fins thérapeutiques. Se présentent sous forme de briques, poches remplies d’eau chaude (bouillottes…).

Paraffine :

Agent physique semi-liquide. Elle est de couleur blanchâtre avec un point de fusion de 52° C. La paraffine maintient son pouvoir calorifique très longtemps.

Air sec :

Agent physique gazeux. Il peut être utilisé dans des traitements généraux ou locaux.

C’est un bain d’air chaud, effectué dans des chambres fermées, la température de l’air monte de 40º C à 60º C et la durée va de 25 à 60 minutes.

Dans les applications locales on utilise des sortes de manchons ou caisses dans lesquels sont introduits la zone à traiter.

Une autre forme d’application se fait sous forme de jet sur la zone de traitement.

Vapeur d’eau :

Agent physique gazeux. La vapeur d’eau est utilisée pour des applications générales sous forme de saunas, bains turcs ou russes ou pour des applications locales.

La température de la vapeur se situe entre 38 et 40ºC.

Infrarouges :

Technique d’application au moyen de lampes de radiation d’énergie infrarouge. Les infrarouges doivent être pratiqués à une distance située entre 25 et 20 cm. Il s’agit d’applications locales d’une durée située entre 10 et 30 minutes.

L’intensité de l’application dépendra du patient. Elle va produire une analgésie, une vasodilatation, une augmentation de la température superficielle et hyperémie.

Les infrarouges sont indiqués dans des processus douloureux ou chroniques et pour la pathologie circulatoire.

Ce type d’application est exothermique.

Diatherme :

Technique d’électrothérapie de haute fréquence produite par un condenseur qui produit des ondes amortissantes, avec un effet thermique qui va entraîner une augmentation de la température du tissu profond, une vasodilatation et un accroissement du flux sanguin.

Ce type d’application est endothermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>