Bains de sable et climatothérapie marine

thalassotherapie

Les bienfaits des bains de sable

Profitez des bienfaits du climat marin, de l’eau de mer et du sable pour une remise en forme agréable. Parcourez notre dossier et découvrez tout sur les vertus des bains de sable pour soigner des pathologies diverses.

Le climat méditerranéen est caractérisé par une bonne stabilité thermique, hygrométrique et barométrique en présentant une pression barométrique, une concentration d’oxygène, d’iode, de chlore, d’ozone et de radiation solaire élevés ; les vents sont surtout en caractère de brise.

L’atmosphère, les centres de thalassothérapie étant disloqués dans des localités lointaines des agglomérations urbaines et des zones industrielles, est moins saturée de polluants.

Un élément important du climat de mer est l’aérosol marin caractérisé par la présence de vapeur, eau en petites particules, sels minéraux et ions provenant de l’eau de la mer et transportés par le vent.

L’inhalation de cet aérosol permet de faire parvenir aux voies aériennes supérieures et profondes des principes actifs capables de développer de nombreuses actions thérapeutiques.

La radiation solaire, présente de manière importante dans le climat marin aussi pour la transparence de l’atmosphère, possède des actions biologiques et thérapeutiques ; les rayons ultraviolets et infrarouges, mais aussi le spectre de lumière visible, peuvent en effet développer des actions au niveau de nombreux organes et appareils (peau, tissu osseux, appareil neuro endocrinien, etc).

Le rayonnement solaire est également capable d’influencer l’appareil hématopoïétique (augmentation des globules rouges) ; l’on constate également une diminution de la glycémie, augmentation de la calcémie, augmentation de l’étendue des actes respiratoires et influences sur le métabolisme basal.

A ces actions s’associent celles exercées par la température (actions sur la thermorégulation et sur les appareils cardio circulatoire, respiratoire, etc) et par la pression barométrique (augmentation de la pression partielle d’oxygène, actions biologiques au niveau cardio circulatoire).

La climatothérapie marine trouve une application utile dans le soin d’états pathologiques parmi lesquels :

- diathèses lymphatiques et allergiques (états de carence immunitaire, eczémas, érythèmes, etc.)

- processus inflammatoires chroniques de l’appareil respiratoire

- psoriasis cutanée

- états de convalescence (pathologies respiratoires et issues de traumatismes)

- rachitisme infantile

Psammatothérapie (bains de sable)

La psammatothérapie peut être considérée comme une thérapie exogène à chaleur sèche qui utilise le sable auquel s’ajoute la composante pharmacologique spécifique de l’eau de mer sous forme de sels fixés aux granulés.

Le sable a une composition chimique particulière et essentiellement constitué de granulés parmi lesquels est interposé de l’air (système poreux), en représentant d’une telle manière un système à basse conductivité thermique et à superficie spécifique limitée capable de transférer la chaleur, reçue par le rayonnement solaire, sans entraîner de brûlures malgré le haut degré thermique.

Les bains de sable sont généralement effectués en plein air ; le trou a une profondeur de 20-30 cm avec des dimensions de 2 mètres par 1 mètre environ.

Sur le fond sont disposés au moins 15 cm de sable sec, tandis que sur les bords le sable est accumulé en quantité suffisante pour recouvrir le corps du patient.

L’application sur la superficie corporelle est effectuée à une température moyenne de 50-60° C ; l’épaisseur de la couche appliquée ne dépasse généralement pas 3-7 cm pour permettre à la chaleur solaire de réchauffer le sable de manière uniforme ; recouvrir en outre le patient avec une couche de sable fin atténue un refroidissement excessif du sable à contact direct avec la peau.

La séance dure environ 20-40 minutes ; au terme de laquelle on effectue une période de réaction de 20 minutes dans des locaux appropriés locaux (particuliers ou collectifs).

Dans les établissements de psammatothérapie au sable est généralement combinée la thalassothérapie avec de l’eau de mer réchauffée effectuée dans des bassins appropriés ou en piscine (37-38 °C pendant 20 minutes) ou bien directement en mer.

En ce qui concerne les actions biologiques et thérapeutiques attribuées aux bains de sable, outre à la température et à la granulométrie de l’élément naturel utilisé, entrent en jeu la composition minérale, saline et organique du sable lui-même, due à l’auto filtration de l’eau marine sur la ligne de brisement des vagues.

La psammatothérapie exerce ses actions biologiques à travers de différents mécanismes liés à :

- effet thermique : actions aspécifiques générales et locales liées à la chaleur : thermothérapie

- effet chimique et minéral : actions biologiques liées à la composition chimique et physique de chacun des sables utilisés.

- effet de climatothérapie : actions biologiques exercées par le climat marin du lieu où sont effectués les bains de sable.

Les indications thérapeutiques principales de la psammatothérapie sont analogues à celles de la fangothérapie : ostéo arthroses, issues et séquelles de formes traumatiques (fractures, distorsions, etc.), rhumatismes extra articulaires, rhumatismes inflammatoires chroniques en phase thermale, etc.

Balnéothérapie marine, pelothérapie (boues)

La balnéothérapie dans les établissements de psammatothérapie est effectuée en utilisant une eau de mer réchauffée à 37-38 °C pour la durée d’à peu près 20 minutes dans des bassins appropriés, en piscine, ou bien directement en mer (température autour de 20 °C – bain froid).

La méthode du bain en bassin ou en piscine est analogue à la balnéothérapie avec des eaux minérales.

L’eau de mer exerce des effets spécifiques, grâce à la composition particulière chimique et physique inorganique (chlorures, sodium, magnésium, calcium, potassium, iode, etc.) et organique (algues et leurs dérivés).

Dans le bain en mer, le facteur de kinésithérapie est très important, constitué par le stimulus mécanique (massage) que le mouvement des vagues déroule sur la superficie du corps immergé, associé aux effets liés à la mobilisation active et passive effectuée par le patient (nage, etc.).

Les indications thérapeutiques sont analogues à celles de la balnéothérapie avec d’autres eaux minérales.

Dans les établissements de psammatothérapie, en outre, l’eau de mer peut être administrée avec des méthodes plus proprement thermales : thérapies inhalatrices, boues, irrigations, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>